Traitements Parodontaux

La maladie des gencives est la principale cause de la perte des dents chez l’adulte.

Le saviez-vous ?

Selon l’organisation mondiale de la Santé, les maladies de gencive ou parodontale comptent parmi les troubles de santé les plus répandus au monde. On estime que 70% de la population mondiale en est plus ou moins atteinte. Sur ce nombre, jusqu'à 900 millions souffre de parodontite, la forme la plus grave de cette maladie : De plus,la parodontite peut potentiellement être lié a plusieurs problèmes de santé graves, dont le diabète, les maladies du cœur, les accidents cérébro-vasculaire et risques de naissance prématurée.

Quels sont les symptômes?

Au début de la maladie, il n’y a aucun symptôme et aucune douleur. Il est donc important d’examiner votre bouche régulièrement afin de détecter toutes manifestations tel que : Gencives rouges, enflées, saignement lors du brossage, mauvaise haleine.

Qu’est ce que la plaque dentaire

La plaque bactérienne contient les microorganismes (bactéries) qui sont à l’origine des caries dentaires de même que des infections gingivales et parodontales.

En effet, adhérant aux surfaces dentaires pour ensuite s’y multiplier, ces bactéries entraînent d’une part, des lésions carieuses de l’email. Elles sont aussi responsable de l’inflammation du parodonte (ensemble fonctionnel des tissus qui entourent et soutiennent la dent.) lesquelles peuvent entraîner la destructions des tissus,

Qu’est ce que la gingivite?

Lorsque l’affection n’affecte que la gencive, on parle de gingivite; une inflammation de la gencive caractérisée cliniquement par une modification de sa couleur, sa forme, sa position ainsi que par la présence de saignement. Elle est le plus souvent causée par la plaque bactérienne. Il est possible d’arrêter et de corriger les effets par le biais de mesure quotidienne de traitements appliqués par le patient auxquelles s’ajoute un détartrage professionnel régulier.

Qu’est ce que la parodontite (maladie des gencives) ?

Lorsque la propagation de l’inflammation de la gencive s’étend aux structure plus profondes, on parle de parodontite, qui peut être bénigne, modérer ou avancer. Elle s’accompagne en plus des caractéristiques de la gingivite, par une résorption osseuse plus ou moins importante dépendamment du type de parodontite,

On note une légère perte de l’attache parodontale, par le profondeur sondée en clinique que l’on appelle : une poche.

On qualifie la poche de gingivale ou de parodontale. Il est nécessaire de déceler les poches afin de déterminer la catégorie et la nature de l’affection dont le patient est atteint et d’élaborer un plan de traitement adéquat.

La maladie des gencives est indolore et montre peu de symptômes. Lorsque le brossage n’est pas adéquat, la plaque qui s’accumule autour des dents et des gencives durcit pour former le tartre qui cause la gingivite. La gingivite est le premier stade de maladie des gencives. La gingivite cause de la rougeur le gonflement et le saignement des gencives.

Sans intervention, la maladie continue de s’aggraver, les tissus et l’os qui servent de soutien aux dents se détériorent. Au stade avancé de la maladie, les dents peuvent devenir mobile et tomber.

Quelles sont les principales causes de la parodontite?

La plaque dentaire est la principale cause de la maladie des gencives. Le brossage quotidien empêche la formation de la plaque dentaire sur les dents tandis que la soie effectue se travaille entrent les dents. Il est parfois difficile d’enlever toute la plaque dentaire. Elle se transforme alors en tartre qui s’accumule sur les dents et que seul un dentiste ou une hygiéniste dentaire peuvent enlever.

Le tartre : On appelle tartre dentaire, la masse dure et tenace (plaque bactérienne minéralisée) qui se forment sur les dents naturelles ainsi que sur les prothèses et les autres appareils dentaires.

Le tartre joue un rôle dans la progression des affections parodontales inflammatoires.

En Effet, sa surface rugueuse retient les bactéries de la plaque près de la gencive, contribuant ainsi à faire durer l’état d’inflammation.

Voila pourquoi l’enlèvement des dépôts de plaque par le patient conjugué à un détartrage complet par l’hygiéniste dentaire, peut réduire ou éliminer l’inflammation gingivale.

Le tartre se forme tant sur les dents permanentes que sur les dents primaires, et le temps nécessaire à la formation varie d’un individu à l’autre. Il est en moyenne de 12 jours, allant de 10 jours pour les patients chez qui le tartre se forme rapidement à 20 jours pour ceux chez qui il se forme au contraire lentement.

Toutefois, le temps est aussi grandement déterminer par la nature des mesures prises pour l’enlèvement de la plaque et le soin qui y est mis, car la minéralisation de la plaque peut débuter des que ne sont écoulées de 24 à 48 heures.

Le tartre sous la gencive représente donc le résultat de la formation d’une poche et non la cause de celle-ci.

L’enlèvement du tartre sa prévention se traduisent par une surface dentaire lisse que le patient peut plus facilement maintenir propre au moyen de la brosse et de la soie.

Quelles sont les autres causes?

Il existe plusieurs autres facteurs qui peuvent influencé le développement de la maladie des gencives. Certains des éléments énumérés ici peuvent avoir un impact indirect tandis que d’autres ont un effet direct sur les tissus buccaux.

Les facteurs lies aux dents : Les irrégularités des surfaces dentaires, le contour de la dent, la position.

Les facteurs liés à la salive : une faible acidité la rendra plus pathogènes.

L’hygiène buccale personnelle : Une négligence peut entraîner une accumulation généralisée de plaque et favoriser les affections.

Les habitudes alimentaires :

  • Les aliments mous ont tendance à adhérer davantage aux dents que les aliments fibreux et durs.
  • Certaines personnes consomment trop d’aliment cariogéniques
  • L’absence de certaines dents, une prothèse mal ajustée entraîne entre autre ka modification de nos habitudes alimentaires.

L’usage du tabac : On remarque une accumulation plus importante de tartre et de débris chez les fumeurs, en particularité de cigarette.

Caractéristiques individuelles : Les mécanismes d’auto nettoyage. Ainsi que certains facteurs psychogènes. On considère le stress comme l’un de ceux qui prédisposent à la gingivite.

La crainte et l’anxiété entraînent également une diminution de la sécrétion salivaire, un facteur autonettoyant naturel.

La Xérostomie (sécheresse de la bouche) : La xérostomie constitue ici un symptôme et non une affection en soi.

Comment prévenir la maladie des gencives?

En plus de brosser les dents et d’utiliser la soie dentaire quotidiennement, il est très important de faire examiner vos dents et gencives à tout les 6 mois car même avec une hygiène minutieuse, il arrive qu’une maladie de gencive se développe.

Il Arrive souvent que le patient ne sache pas qu’il a un problème de gencive car il n’y a aucune douleur véritablement associé. L’examen est donc essentiel car il permettra d’évaluer l’évolution de la maladie par comparaison. Avec un examen complet, nous serons en mesure de déterminer la catégorie et la nature de l’affection parodontale. Cette évaluation précise nous permettra d’entreprendre la planification d’un programme parodontale de prévention et de traitement qui sera ajusté en fonction de l’évolution de votre état de santé parodontale.

Au début de la maladie peut-être vous n’aurez besoin que d’une révision de votre hygiène ainsi qu’un détartrage ou d’un curetage parodontal (détartrage sous gingivale). Dans le cas d’une atteinte moyenne à sérieuse un traitement chirurgical et des extractions peuvent être nécessaires. La perte d’os occasionné par cette maladie n’est pas réversible. On ne peut que stabiliser sa progression. Il est donc impératif de continuer à faire des suivis réguliers. Le succès de la réussite du traitement implique la coopération entre le patient et le dentiste.

Quel est le but de la chirurgie?

Lorsque la perte osseuse est importante et que les poches sont profondes, il est difficile même pour un dentiste de nettoyer les dents adéquatement. L’approche chirurgicale nous permet d’avoir accès aux racines des dents atteintes et de bien les nettoyer. Le but est d’enlever tout le tarte de la racine de la dent et de repositionner la gencive à la limite de l’os qui est maintenant détruit. En repositionnant la gencive et lui redonnant une forme normal cela permettra au patient de bien pouvoir nettoyer ses dents à l’avenir.

Quels sont les traitements possibles?

L’examen est essentiel car il permettra d’évaluer l’évolution de la maladie par comparaison. Au début de la maladie peut-être vous n’aurez besoin que d’une révision de votre hygiène ainsi qu’un détartrage ou d’un curetage parodontal (détartrage sous gingivale). Dans le cas d’une atteinte moyenne à sérieuse un traitement chirurgical et des extractions peuvent être nécessaires. La perte d’os occasionné par cette maladie n’est pas réversible. On ne peut que stabiliser sa progression. Il est donc impératif de continuer à faire des suivis réguliers. Le succès de la réussite du traitement implique la coopération entre le patient et le dentiste.

Une nouvelle technologie de lutte contre les bactéries

Periowave™ est une technologie rapide et indolore qui permet de tuer les bactéries associées aux maladies parodontales sans augmenter la résistance aux antibiotiques. Il utilise une lumière laser non thermique combinée à une solution photo-sensibilisante destinée à tuer les bactéries associées à ces maladies. La mort de ces bactéries interrompt la progression de la maladie et permet d’entamer la guérison.

Au cours d’essais cliniques, les patients ayant reçu la thérapie Periowave suite à leur traitement de gencive ont expérimenté une amélioration significative au niveau de la réduction de la profondeur des poches parodontales, une augmentation du niveau d’attachement clinique et une diminution du saignement.

Periowave™ est : 

  • Indolore
  • Non Antibiotique
  • Rapide
  • Efficace
  • Sécuritaire

Renseigner vous auprès du Dr. Berbari.

Que faire une fois le traitement terminé ?

Brosser et utiliser la soie quotidiennement et voir votre dentiste pour des soins d’entretien tel que recommandé. La maladie des gencives peut réapparaître même après un traitement efficace. Avec l’aide du dentiste, vous garderez votre sourire et retrouverez une bouche saine.

Greffe

Une gencive doit être rose, avoir l’apparence d’une pelure d’orange et être bien collé sur les dents. Par contre, si la gencive est mince ou en mauvais état, vous pourriez avoir une récession gingivale. Ce phénomène provoque un déchaussement de la racine des dents et rendre votre sourire moins attrayant. Une greffe peut vous aider à prévenir et à corriger cette perte de gencive. Cette chirurgie consiste à prendre un petit morceau de tissus au palais et à le suturer minutieusement sur la dent ayant une perte de gencive. En générale, suite à la greffe, la douleur est modérée. Un écran protecteur personnel vous sera remis pour votre confort. Il protégera votre palais pendant la guérison qui sera d’environ 1 semaine.

Gingivoplastie

Pour un sourire radieux, la gencive doit suivre de façon uniforme la courbe de vos dents. Une sourire ou les dent paraisse trop longue ou les gencives qui paraissent trop ne sont pas esthétiques. Avec l’aide du Dr. Berbari la chirurgie cosmétique peut vous aider a amélioré votre apparence.

Un sourire où l’on voit trop la gencive est causé par une lèvre supérieure trop courte, par l’os de la mâchoire trop long ou par l’usure excessive des dents causées par leurs grincements. En rallongeant les dents nous pouvons remédier a ce problème. Un gingivoplastie consiste a enlever l’excès de tissus pour exposer plus de dents lorsque vous sourire et cela de façon harmonieuse.